Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 12:09
Reçu de Flac-Aquitania :

Arènes de Bayonne :
 
1 ) Les corridas ne font toujours pas recette à Bayonne 
 2 ) Diminution de la fréquentation de 25 % pour les corridas des 9 et 10 août 
 3 ) C'est la faute aux autres... 

Les arènes de Bayonne, les plus grandes du Sud-Ouest avec une capacité de plus de 10 000 places, ont enregistré une baisse de fréquentation d'environ 20 % en 5 ans, ce qui s'est traduit pour la seule année 2007 par un déficit de 250 000 euros. C'est donc une lame de fond, une constante car chaque année, les arènes de Lachepaillet enregistrent une baisse de fréquentation. C'est ce qui a été constaté, une fois de plus, lors des deux corridas du 9 et 10 août 2008 avec une diminution de 25% (chiffre donnés par les médias le 11 août 2008..

Evidemment, tout comme pour l'année dernière, les organisateurs, que sont la mairie avec les élus au grand complet, ne se remettent pas en cause et pensent que si il y a baisse de fréquentation c'est seulement la faute aux villes voisines que sont Dax et Saint Sébastien qui elles aussi organisent des corridas, dixit Olivier Baratchart, le directeur des arènes de Bayonne ! Remarquez,  l'année précédente, c'était parce qu'il y avait trop de corridas ou bien parce que ils ne savaient pas très bien pourquoi... ils devaient réfléchir ! Tous les ans ils réfléchissent, enfin c'est ce qu'ils disent... et tous les ans il y a un baisse de la fréquentation... A quoi cela peut il bien être dû ? Dans tous les cas, ils n'imaginent pas un seul instant que de moins en moins de gens apprécient  les spectacles tauromachiques qu'ils organisent ! Non çà, çà ne leur viendrait à l'idée !

Quand les élus municipaux vont-ils un jour se poser les bonnes questions et se remettre en cause ? Quand les élus vont-il cesser de rejeter la responsabilité de cette désaffection sur les autres, sur l'environnement  qui n'est pas comme ils le souhaiterait, sur le vent qui souffle trop fort ou pas assez, etc... etc... ? Quand vont-ils cesser d'imposer à leurs concitoyens des choix politiques erronés qui  pèsent sur  les ressources des contribuables ? Quand vont-ils prendre conscience qu'il faut arrêter ces spectacles de torture et de mort et les remplacer par des spectacles de vie ? En 2 ans, 2006 et 2007, on a dépensé 5 000 000 d'euros (minimum) pour l'activité tauromachique.

Que dire d'une société qui promotionne la mise à mort publique d'un animal, rappelons que  ce n'est pour l'animal que la fin d'une séance de torture dont la violence ne fait pas honneur aux êtres humains qui la pratiquent ni à ceux qui la cautionnent...

Aujourd'hui, les mentalités ont évolué. Ces spectacles violents n'ont plus la faveur du public qui devient de plus en plus réceptif aux arguments des associations de protection animale et anti-corrida. Basauri, ville d'Euskadi, voisine de Bilbao, a franchi un cap important et s'est déclarée ville antitaurine. Elle a choisi la voie de l'intelligence et de la raison, mais aussi celle du respect que tout être humain doit avoir envers les animaux, car c'est l'homme qui a besoin d'eux et non l'inverse ! 

A l'exemple des élus de Basauri, quand les élus bayonnais seront ils capables de se remettre en cause et de s'engager à ne pas dépenser à tort et à travers l'argent de leurs concitoyens ? Quand s'engageront ils à ne plus organiser de festivités dans lesquelles des animaux seront utilisés de manière humiliante ou maltraités, et torturés comme dans les corridas espagnoles et portugaises ?.

Quand viendra t'il le temps où l'exemple des villes comme Basauri et les 47 villes catalanes,  réveillera les consciences de nos élus locaux ? Quand sortiront ils de leur conservatisme dépassé, qu'ils soient en Pays Basque, en Occitanie ou en Catalogne ? Quand ouvriront ils les yeux pour qu'enfin les corridas soient définitivement rangées dans le placard de l'histoire ancienne ?

Bientôt, car le mouvement est inexorable monsieur Grenet. Ne restez pas en arrière, rejoignez tous ceux, majoritaires, qui ne veulent plus que la torture des animaux soient pour certains un élément de la fête.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi - dans Tauromachie
commenter cet article

commentaires