Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 20:44
Enercoop ???

Kezako ?

Au cas où vous ne le sauriez pas, Enercoop
est LE seul fournisseur d'électricité 100% vert et pas à moitié, et pas 1% de vert et 99% de charbon ou de nucléaire.

Nous venons à peine de dépasser les 2000 consommateurs ... Il y a encore du boulot.

Il ne suffit pas de vouloir l'écologie, l'énergie sans les emmerdements qui vont avec (le nucléaire sans les accidents, le nucléaire sans les déchets dont personne ne veut ... à mais, j'oubliais, c'est une énergie écologique puisqu'elle ne produit pas de gaz à effet de serre ... )

Alors, informez-vous !! Et vous aussi, donnez une chance aux générations futures !!

N'oubliez pas que
le changement de fournisseur d'électricité est désormais révocable (jusqu'en 2010) depuis décembre 2007 au bout de six mois si vous n'êtes pas satisfait . Vous n'avez donc plus d'excuses !!!

Histoire d'une coopérative verte et solidaire

Le 1er Juillet 2004
, la France ouvre le marché de l'électricité à la concurrence. Les opérateurs historiques perdent leur monopole, tout nouvel entrant peut alors proposer de l'électricité à des structures professionnelles. On bascule ainsi d'un modèle réglementé dans lequel le service énergétique est assuré par une entreprise publique, vers un modèle libéral où des entreprises privées se partagent la fourniture d'électricité. La volonté d'Enercoop est de proposer une troisième voie, de forme privée mais d'intérêt public.

Ce bouleversement profond de l'économie de l'énergie intervient dans un contexte énergétique peu serein :

  • Le vaste programme nucléaire mis en place par les pouvoirs publics dans les années 1970 à la suite des chocs pétroliers a mis la France dans une situation de surcapacité. Pour écouler la production, les consommateurs sont encouragés à consommer; la France aborde le XXIe siècle dans un état d'ébriété énergétique.

  • La centralisation de l'électricité en France mène à des pertes liées au transport de l'électricité et gaspillages causé par l'inadéquation entre les moyens de production et les besoins de consommation.

  • Le programme d'investissement massif dans l'énergie nucléaire se fait aux dépens du développement des énergies renouvelables, qui souffrent d'un manque cruel d'investissement.

  • Les ressources fossiles (pétrole, gaz, charbon) se raréfient de plus en plus rapidement.

Cette situation mêlant ébriété énergétique, surproduction nucléaire et centralisation poussée favorise le dérèglement climatique et la prolifération nucléaire.

Le projet Enercoop

Face à l'urgence de la situation et à la libéralisation inéluctable du secteur de l'électricité, des acteurs de l'économie sociale et solidaire et des énergies renouvelables se réunissent au printemps 2004, à la veille de l'ouverture du marché, pour, ensemble, réinventer un modèle éthique et responsable. Ce modèle prendra la forme d'un acteur, qui au-delà de commercialiser de l'électricité, devra répondre aux ambitions suivantes:

  • promouvoir les énergies renouvelables,

  • défendre la maîtrise de la consommation d'énergie,

  • décentraliser la production

  • offrir à chaque citoyen la possibilité de s'approprier l'accès à l'énergie.

La SCIC Enercoop

En septembre 2005, Enercoop naît juridiquement sous la forme d'une Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC). Cette structure permet :

  • un sociétariat hétérogène, en réunissant autour du même projet des acteurs pouvant avoir des intérêts divergents (producteurs, consommateurs, associations, collectivités locales et salariés de la SCIC), selon un fonctionnement démocratique et transparent répondant à la règle « 1 personne = 1 voix ».

  • un réinvestissement de la quasi totalité des bénéfices au profit des énergies renouvelables (dans de nouveaux moyens de production) et de la maîtrise de la consommation d'énergie grâce à des sociétaires plaçant l'intérêt général au dessus de l'intérêt particulier.

Dans un objectif de décentralisation de la production et des décisions, l'idée est à terme de répéter ce modèle au niveau local et de réunir élus, consommateurs, producteurs et associations dans une démarche de service public décentralisé. Ce modèle ouvre la possibilité de construire une nouvelle politique énergétique locale plus viable à long terme et plus responsable, pour influencer les choses au niveau national dans un deuxième temps.

Les personnes, physiques et morales, à l'origine du projet ont ainsi inventé un nouveau concept politique, dans la lignée de l'économie sociale et solidaire, à mi chemin entre le capitalisme et le socialisme. En septembre 2006, Enercoop reçoit l'agrément « entreprise solidaire ».

Enercoop fournisseur d'électricité

Durant le même mois, Enercoop reçoit ses premiers contrats professionnels.

Le 1er Juillet 2007, les particuliers rejoignent les professionnels et s'engagent au sein d'Enercoop. Au cours du premier mois, Enercoop reçoit les contrats de 433 militants.

Au-delà d'un acte de consom'action, ces personnes choisissent en grande majorité d'aller plus loin dans leur engagement et d'adhérer au capital Enercoop, en devenant des sociétaires pouvant faire entendre leur voix, prendre position et influer les décisions au sein de la coopérative.

Enercoop aujourd'hui
Enercoop a  à présent dépassé les 2 000 consommateurs. Ce premier succès nous emmène sur une voie alternative concrète et significative qui replace le consommateur citoyen au coeur d'un fonctionnement écologique et solidaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

unanima 22/09/2008 08:16

très intéressant, je vais y aller car c'est une initiative qui me semble très importante...
Merci pour l'info.