Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 11:28
Reçu de cyber@cteurs,

Cyber @ction européenne  308 : sauvons nos semences


Vingt-deux pays de l'UE ont refusé la levée de l'interdiction de culture du maïs MON 810 en Autriche et en Hongrie.

Le vote est survenu alors que l'exécutif européen s'apprête à recommander une levée similaire de la clause de sauvegarde sur le MON 810 adoptée en France à la suite du Grenelle de l'environnement.

Lors d'une réunion des ministres de l'environnement, 22 des 27 Etats de l'Union ont refusé de suivre la recommandation de la Commission. Seuls le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Suède, la Finlande et l'Estonie l'ont soutenue. Plusieurs pays, dont la France, l'Espagne, l'Italie ou l'Allemagne, ont jugé peu judicieux de suivre l'avis du collège des commissaires, alors que l'autorisation de culture du MON 810 arrive à échéance en 2009. Une procédure de renouvellement pour dix ans est en cours.

“Il s'agit du plus gros score contre une proposition de levée d'une clause sauvegarde, a déclaré Jean-Louis Borloo. C'est une décision politique contre la précipitation de la Commission.” Le ministre français de l'écologie en a de nouveau profité pour mettre en cause les procédures d'autorisation des organismes génétiquement modifiés (OGM) et les méthodes de l'Agence européenne pour la sécurité alimentaire.

Il espère qu'une majorité équivalente pourra être réunie en cas de vote sur la clause de sauvegarde française. Les Etats membres ont trois mois pour se prononcer pour ou contre la recommandation de la Commission. Mais les débats devraient, cette fois, avoir lieu entre ministres de l'agriculture et non de l'environnement.

C'est la raison pour laquelle nous proposons de nous joindre à l'action lancée au niveau européen par le collectif Stop the Crop


COMMENT AGIR ?

Sur le site


Par courrier électronique
C'EST FACILE : A VOUS DE SUIVRE LES 6 ETAPES SUIVANTES :

1- Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessous entre les ==========
2- Ouvrez un nouveau message et collez le texte
3- Signez le : prénom, nom, adresse, ville
4- Rajouter l'objet de votre  choix : sauvons nos semences
5- Adressez votre message aux  adresses suivantes :

Ou bien Cliquer ici :
<>
ou ici(selon votre logiciel de messagerie)

Vérifiez que les 2 adresses apparaissent bien

Pour la Belgique dga@mrw.wallonie.be
pour le Luxembourg info@ma.public.lu
 pour les autres pays voir le site de notre partenaire



6- Envoyez le message

Cette cyber @ction est aussi signable en ligne


Par cette action, vous ferez connaître votre opinion au Ministre de l'agriculture et au ministre de l'environnement et à Cyber @cteurs pour nous permettre d'évaluer l'impact de cette action.

==========
Prénom NOM
profession
adresse
code postal ville

Monsieur le Ministre de l'agriculture, Monsieur le Ministre de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire,

Nous aimerions vous féliciter d'avoir rejeté les tentatives de la Commission de forcer l'Autriche et la Hongrie à lever leur clause de sauvegarde nationale sur les semences génétiquement modifiées le 2 mars dernier, et nous espérons que vous pourrez convaincre vos collègues européens lors de la prochaine tentative envers la France et la Grèce.

la proposition de la Commission Européenne actuelle d’autoriser à la culture deux variétés de maïs GM, le Bt11 et 1507, et de contraindre quatre pays à cultiver du MON810, contredit clairement le mandat que lui ont donné les États membres ;
je vous demande instamment de voter contre ces propositions, d’annoncer publiquement votre position et d'annoncer votre intention de voter contre ces autorisations d’OGM.
je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, l'expression de mes salutations citoyennes.
==========


compteur international pour voir la participation dans les différents pays

 Les ministres Finlandais, Britaniques, Néerlandais et Suèdois ont soutenu la Commission, quand bien même ces pays n’ont pas de cultures commerciales d’OGM sur leur territoire. Vous pouvez leur écrire votre indignation. D’autres ministres comme ceux de l’Allemagne et la Belgique se sont opposés à leur gouvernement et ont voté contre les propositions de la Commission. Ces ministres ont besoin de votre appui. En sélectionnant le pays du ministre destinataire, vous enverrez un email au ministre de votre choix, avec un texte traduit et adapté à la position du pays lors du dernier vote»

Monsieur le Ministre Fédéral de l'Environnement, Madame la Ministre Fédéral de l'agriculture,

L'Union Européenne est sur le point de prendre des décisions déterminantes sur la culture de semences génétiquement modifiées (GM) en Europe. Ces décisions auront des conséquences considérables sur l’avenir de notre alimentation, de notre santé et de notre environnement.
La Commission Européenne avait soumis à l’approbation du Conseil de l'Union Européenne l’obligation pour l’Autriche, la France, la Grèce et la Hongrie de lever leur clause de sauvegarde nationale sur la culture du maïs Monsanto MON810, la seule semence GM actuellement autorisée à la culture dans l’Union Européenne.

Nous aimerions vous féliciter d'avoir rejeté les tentatives de la Commission de forcer l'Autriche et la Hongrie à lever leur clause de sauvegarde nationale sur les semences génétiquement modifiées le 2 mars dernier, et nous espérons que vous tiendrez fermement votre position contre la prochaine tentative envers la France et la Grèce.
La Commission Européenne soumet aussi à l’approbation du Conseil de l'Union Européenne, deux semences de maïs GM (Syngenta Bt11 et Pioneer 1507). Ce seraient les premières autorisations depuis 1998.

Étant donné que:

un nombre croissant de preuves scientifiques démontrent que les OGM entraînent des effets imprévisibles et inattendus sur notre santé et notre environnement ;
les deux variétés de maïs GM sur lesquelles vous aurez à vous prononcer sont extrêmement controversées. On recense de nombreuses incertitudes et inconnues scientifiques, concernant leur innocuité sur l’environnement et sur la santé humaine et animale. Ces semences sont génétiquement modifiées pour produire une toxine qui menace des insectes non ciblés et bénéfiques, comme certains papillons, et ainsi menace les écosystèmes terrestres et aquatiques ;
un nombre croissant de preuves scientifiques publiées récemment dans des revues scientifiques de référence, prouvent les effets nocifs pour l’environnement du MON810 ;
un recensement des cas de contamination ainsi que des études scientifiques indiquent que les semences GM compromettent l'agriculture conventionnelle et biologique. Et, puisqu'aucune loi harmonisée n’existe au sein de l'Union Européenne pour rendre les entreprises agrochimiques responsables des contaminations causées aux agriculteurs cultivant sans OGM, les pollueurs ne paieront pas pour les agriculteurs ayant subit des dommages ;
en décembre dernier, tous les 27 États membres ont appelé à l’unanimité à une révision du système actuel d’autorisation des OGM. Ils ont appelé en particulier : à une amélioration substantielle de l’évaluation des risques liés aux semences GM, à une harmonisation des évaluations des risques liés aux OGM et des risques liés aux pesticides, et à une prise en considération des aspects tant socio-économiques qu’environnementaux et agronomiques dans ces évaluations;
la proposition de la Commission Européenne actuelle d’autoriser à la culture deux variétés de maïs GM, le Bt11 et 1507, et de contraindre quatre pays à cultiver du MON810, contredit clairement le mandat que lui ont donné les États membres ;
je vous demande instamment de voter contre ces propositions, d’annoncer publiquement votre position et d'annoncer votre intention de voter contre ces autorisations d’OGM.

*********

Partager cet article

Repost 0

commentaires