Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 12:05
Le feuilleton continue.

Non content d'avoir évincé Christian Laborde du débat sur les corridas lors de l'émission de Guillaume Durand : "L'objet du scandale", voilà que l'émission élimine purement et simplement Claire Starozinski, fondatrice et présidente de Alliance Anticorrida juste pour laisser le champ libre aux procorridas qui ne souhaitent pas d'un débat houleux ....  Ah oui, nous aurons droit à la vision sociologique du sujet, ou à l'avis éclairé d'un vétérinaire mais celui de ceux qui sont sur le terrain depuis des années, qui se font injurier et menacer par les procorridas parce qu'ils osent, devant les arènes ou sur les marchés, avertir les futurs spectateurs de ce à quoi ils vont réellement assister : un spectacle sordide ? Qui leur demande leur avis ? Pourquoi donc ne leur offre t-on pas la possibilité de donner leur point de vue ?
Monsieur Viard ne souhaite pas de débat du tout, il s'accommode bien plus d'une conversation consensuelle car au fond, que ressortira t-il de cette joute édulcorée ? Les uns diront que l'animal souffre, les autres diront que finalement pas tant que ça, pensez ... ces beaux taureaux qui broutent dehors au grand air et qui vont mourir dignement, dans un combat loyal. Pensez aux bêtes qu'on élève pour leur viande et blablabla et blablabla. Toute les vieilles rengaines éculées pour justifer ce massacre. Voilà, tout est dit. On n'aura pas avancé d'un iota mais tout le monde sera content, on aura débattu calmement, sans noms d'oiseaux qui volent, et France 2 aura rempli son quota d'audience. Rien de nouveau sous le soleil.
Et les taureaux dans tout ça ?


Chers Amis et Amies,
 
L'heure est grave. Vous êtes 22 000 à recevoir ce message en urgence et vous représentez notre dernier recours pour dénoncer les manipulations des aficionados qui dictent désormais leur loi aux médias !
 
Le 20 mars la responsable des décors de l'émission L'objet du scandale de Guillaume Durand (France 2) et son assistante, appellent le bureau de l'Alliance Anticorrida pour demander un prêt d'objets pourl'émission enregistrée le 31 mars, et diffusée le 5 avril.
 
Claire Starozinski, porte-parole de l'association, répond par l'affirmative, demandant néanmoins à en contrôler la diffusion de façon à ce que le nom de l'Alliance Anticorrida ne soit pas utilisé d'une façon contraire à notre éthique (respect de l'autre et de son travail).
Le 24 mars, Christian Laborde, écrivain anticorrida est déprogrammé de l'émission à la demande des invités aficionados, notamment André Viard (voir son e-mail triomphant au bas de ce courrier).
 
Le 26 mars, n'ayant reçu aucun rappel, ni de l'assistante, ni de la responsable du décor qui nous avait déclaré que nous serions contactés pour témoigner sur le plateau, Claire Starozinski écrit à Richard Vial, directeur de la programmation des invités. Et là, stupeur à la lecture de sa réponse ! (voir au bas de ce communiqué).
 
Au delà de la polémique de savoir qui sera invité ou pas, l'inacceptable réside dans les mensonges proférés par les aficionados pour confisquer le débat en écartant celle que les médias nomment "La chef de file des anticorrida" ou Christian Laborde, le pamphlétaire, au motif fallacieux que leur présence serait de nature à générer "un débat qui frôle l’hystérie" !
 
Force est de constater que les aficionados sont parvenus à décider de la composition du plateau d'une émission, sur une chaîne de service public, payée avec les deniers des contribuables en majorité opposés à la corrida !
Cherchez l'erreur !
 
Pourtant, et pour n'évoquer que notre actualité, c'est l'image de sérieux et de dignité véhiculée depuis 15 ans par l'association qui vaudra à sa fondatrice d'être conviée à siéger dans le jury de l'élection de Miss Nîmes Métropole le 4 avril, ainsi que l'invitation du proviseur du lycée Jean-d’Arcet d'Aire-sur-l’Adour (Landes) pour présenter aux lycéens les autres aspects de la corrida.  En outre, lundi 30 mars, sur EUdebate2009.eu  site indépendant de débats, d'information et d'expression citoyenne dédié aux élections européennes de juin 2009, sera publiée une tribune dédiée à la corrida. Je vous encourage vivement à visiter ce site où les médias sont encore libres et intègres dès lundi et à y laisser un commentaire.
 
Aujourd'hui, pour dénoncer les manipulations des aficionados qui dictent désormais leur loi aux médias, nous avons grand besoin de votre concours à TOUS.
 
Merci de réagir auprès de Richard Vial  r.vial@teleparis.fr avec courtoisie et politesse, comme chaque fois que nous vous le proposons.
La violence n'a jamais été de notre côté.
 
Vous pouvez aussi saisir le médiateur ici http://info.france2.fr/mediateur/
 
 
Cordialement,
 
Alliance Anticorrida

B.P. 77023  30910 Nîmes cedex 2 - Tél. & fax : 04 66 64 22 97
www.allianceanticorrida.fr
www.petition-anticorrida.org
www.villes-taurines.com
 

----- Original Message -----
Sent: Thursday, March 26, 2009 11:54 AM
Subject: Re: A ce jour, aucun rappel...

Bonjour Claire,

Pour ce qui est du silence relatif au décor ou aux images ou aux éléments de décor ce n’est pas de mon ressort mais plutôt des personnes qui vous ont contacté, en l’occurrence Chloé Safra et son assistante Marie dont vous devez avoir les coordonnées je pense.

Pour ce qui est d’une invitation à un témoignage, vous n’avez pas été contacté en début de semaine tout bonnement parce que cela n’a pas été prévu, et je vous prie de bien vouloir nous excuser si nos collaboratrices se sont permises de prétendre à une invitation. En effet, vous nous sembliez être une intervenante intéressante mais suscitant un certain “émoi” chez nos amis taurins. Ils comprennent que nous devions équilibrer les avis, mais ne veulent plus d’un débat qui frôle l’hystérie, nous non plus d’ailleurs. Nous recherchons donc d’autres types d’intervenants pour que les échanges se fassent un peu plus posément que d’habitude, même si nous savons bien qu’il sera forcément passionné. Christian Laborde, que j’ai eu au téléphone, me semblait être un Monsieur correspondant au profil, mais d’autres invités ayant eu accès à des extraits, même s’ils accordent la dimension d’exercice de style, ont étés quelque peu rebuté par le champ lexical guerrier.

Nous allons bien évidemment abordé la souffrance animale, et ce avec notre vétérinaire France Télévisions, Marie-Claude Bomsel, mais nous souhaitons également sortir de ce traditionnel débat pour, en l’espace d’une heure, soulevé d’autre réflexion, par exemple avec des sociologues qui expliquent la dimension passionnée, des deux partis, que suscite la corrida et dénonce les qualités humaines des gens qui peuvent éprouver un plaisir a exécuter ce genre “d’exercice”. C’est pourquoi nous nous orientons vers des professionnels plutôt que des associatifs.

Comprenez que nous vous aurions reçu avec plaisir, mais nous devons bien avouer que c’est un des thèmes les plus délicats que nous avons eu à mettre en place.

Je vous remercie par avance de votre compréhension.

Je reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Bien à Vous.

Bien cordialement,

Richard Vial



De : André Viard [mailto:andre.viard@terrestaurines.com]
Envoyé : jeudi 26 mars 2009 09:35
Objet : OBJET DU SCANDALE

Aux fondateurs de l'Observatoire,

 Bonjour à tous,

Depuis une semaine nous avons été sollicités pour participer à l'émission de Guillaume Durand "L'objet du scandale" qui sera consacrée à la corrida le dimanche 5 avril sous un angle didactique nous a-t-on précisé.

 Nous avons expliqué notre position, à savoir que nous n'avions aucun intérêt à participer à un débat violent face aux habituels représentants des associations anti taurines et que par ailleurs l'objet de l'émission serait dans ces conditions impossible à atteindre.

Nous avons donc obtenu dans un premier temps qu'aucune ne soit invitée, ce qui, d'un point de vue stratégique, constitue une grande victoire.

 Entre divers intervenants "contre" la corrida pour lesquels nous n'avons pas formulé d'objection, la production a ensuite proposé la présence de Christian Laborde, auteur d'un pamphlet d'une extrême violence qui paraîtra début avril, et dans lequel on peut lire notamment : "Vidons nos Kalachnikov sur la racaille confessée qui se rend aux arènes."

 Il s'agit d'une incitation à la violence et d'un appel au meurtre intolérables. Pour en comprendre la réelle nature, il suffit de remplacer dans la phrase le terme "arène" par celui de "synagogue" ou de "mosquée".

 Nous avons donc informé la production que nous ne participerions pas à l'émission si ce monsieur en était l'invité, libre à elle de choisir le débat qu'elle souhaitait présenter.

 Hier, celle-ci nous a confirmé son intention de produire un débat didactique, courtois et apaisé, et nous a fait part de la déprogrammation de Christian Laborde.

 Au-delà de ce cas particulier qui dénote une évolution radicale dangereuse de la lutte anti taurine, ( voir sur le sujet  http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-03-09/25-03-092.php ) mais aussi la prise de conscience de certains medias, il est intéressant de constater que la production n'a pas été en mesure de faire venir sur son plateau les habituels "people" friands de ce genre de débat. Il faut y voir une désaffection de leur part vis-à-vis des associations anti taurines qui les ont jusqu'ici passablement instrumentalisés en véhiculant des mensonges, ce dont la plupart s'est finalement rendu compte.

 Le monde de la tauromachie sera donc représenté pour cette émission par Simon Casas, Philippe Caubère, Marie Sara, Francis Wolf et moi-même tandis que Julien Lescarret fera une démonstration de toreo de salon.

 Pour les anti taurins : madame Haudoin Fugier, historienne, madame Bomsel, vétérinaire chroniqueuse sur France Télévision, et Yvan Le Boloch, qui avoue adorer la fête taurine mais est rebuté par la mise à mort. Plus un quatrième intervenant "contre"... qu'on nous a demandé de proposer (!) Nous avons suggéré la SPA.

 Nous pensons que les opinions pourront être exprimées dans un climat apaisé, dans le respect des unes et des autres, notre but étant précisément de montrer que l'on peut aborder le sujet corrida sans tomber obligatoirement dans le piège de l'injure et de l'outrance que nous tendent les associations radicales pour entretenir leur fond de commerce.

 De ce point de vue ce plateau sera peut-être une première importante qui fera date (souvenons-nous du spectacle pitoyable donné l'an passé lors des émissions de Fogiel et Bern).

 Bonne journée.

 André Viard

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi - dans Tauromachie
commenter cet article

commentaires