Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 17:16
A l'heure où des communes espagnoles renoncent enfin à la tauromachie, après des années et des années de luttes contre l'obscurantisme, voilà que des villes françaises souhaitent se repaîtrent de ce spectacle de mort, cette torture publique d'un être vivant ... C'est à n'y rien comprendre ...

Reçu de Flac-Aquitania,

La mairie de Mimizan franchit le rubicon en ouvrant pour la première fois les portes de
sa commune à la tauromachie espagnole...
pour... selon le maire, la redynamiser (!)

_________________________ 

 

 


La mairie de Mimizan a donc décidé d'organiser dans sa commune, et pour la première fois dans son histoire, des séances publiques de maltraitance et de torture sur des animaux. Ces séances  seront pratiquées dans des arènes locales selon le rituel espagnol, et selon les dires du maire, dans le but de dynamiser ou redynamiser sa commune. Comment peut-on avoir des idées aussi saugrenues ? Et ensuite, si la torture et la mort d'animaux en public ne dynamise pas suffisamment, il pourra toujours remettre à l'ordre du jour de vrais combats de taureaux contre divers animaux sauvages tels le lion, l'ours, le tigre, l'éléphant, etc... qui se pratiquaient encore jusqu'au début du 20ème siècle (dernier en date 1904 à St Sébastien). Et si ces combats ne produisaient pas assez de succès (ou de sang), il pourrait remettre à l'ordre du jour les anciens combats de gladiateurs, et pourquoi pas réhabiliter les exécutions publiques... Voilà des idées originales qui pourraient séduire le maire de Mimizan et son conseil municipal !....

En attendant les nouvelles idées géniales de la mairie, nous proposons l'envoi de courriers ou courriels aux élus locaux selon les modèles ci-desous. Merci d'écrire nombreux. Sachons garder, comme toujours, une tonalité respectueuse... Nous combattons les idées, pas les personnes...

Cliquez sur les liens ci-dessous :

                    - Mairie de Mimizan
                    - Hôtel des communautés
                    - Maires de la comunauté des communes



Maire de Mimizan : christian.plantier@mimizan.com

                                                                                 A l'attention de monsieur Plantier
                                                                                 Mairie de Mimizan
                                                                                 2, avenue de la Gare
                                                                                 40200 Mimizan

 

Bayonne le 21 juillet 2009

 

Monsieur le Maire,

Nous avons été informé par la presse locale et par l'association Flac-Aquitania que votre
commune de Mimizan, sous votre impulsion, a décidé d’organiser cette année des novilladas pour « redynamiser » sa ville.

Croyez-vous vraiment, Monsieur le Maire, que l’on puisse apporter un plus à une commune, en y organisant des spectacles sanglants et dégradants ? Quel besoin y a t’il de vouloir l’entacher par le sang de jeunes animaux ? L’idée de redynamiser une commune par l’organisation de séances publiques de maltraitance et de torture d’animaux dénote une absence flagrante d’imagination. Mimizan pouvait encore s’enorgueillir d’avoir su garder ses traditions sans faire appel à ces pratiques espagnoles d’un autre temps qui, en Espagne elle-même, sont aujourd’hui contestées par une très grande majorité de la population.

Monsieur le Maire, il existe en France une loi punissant de 2 ans de prison et de 30 000 euros d’amende toute maltraitance et torture animale. Il s’agit de l’article 521-1 du code pénal. Une exception scélérate à cette loi (alinéa 7) autorise, depuis 1951, cette maltraitance à la condition que celle-ci soit liée à une tradition locale ininterrompue. Or Mimizan n’a JAMAIS, dans son histoire, connu ni organisé de courses de taureaux et de ce fait elle tombe sous le coup de la loi. Outre cet aspect, je vous demande, de ne pas vous laisser tenter par cette violence envers les animaux et montrer au contraire que l’on peut, à Mimizan, s’amuser et faire la fête sans avoir recours à la maltraitance et à la torture animale, et d'annuler les novilladas et autres spectacles taurins dans lesquels les animaux sont humiliés, torturés et mis à mort pour le seul plaisir malsain de quelques amateurs de spectacles de sang.


D’autre part, il faut que vous sachiez que ces spectacles sont partout déficitaires et représentent des gabegies financières pour les contribuables locaux. Ne pensez-vous pas que dans cette période de crise économique que nous traversons tous, il serait plus judicieux d’investir l’argent des contribuables dans des activités sociales et venir en aide à des concitoyens nécessiteux ? Pas très loin de chez vous des villes comme Pontonx et Tartas ont cessé d’organiser ces types de spectacles dégradants, cruels et pervers qui grevaient le budget de leurs communes. Comment peut-on exalter la violence pour le plaisir d'une poignée de nostalgiques de temps révolus et les intérêts de quelques commerces bien ciblés ?


Monsieur le Maire, je fais appel à vous pour vous faire revenir sur votre décision et demander aux membres du conseil municipal de votre commune de trouver d’autres moyens plus honorables pour redynamiser leur ville.


En vous remerciant par avance de votre réponse rapide,


Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments distingués.



Votre nom, prénom et adresse

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi - dans Tauromachie
commenter cet article

commentaires

Tachka 23/07/2009 10:32

Lettre prête à expédier !

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/issoire/bibi_le_mouflon_sauve_video_@CARGNjFdJSsHFBsNBx0-.html
C'est super!