Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 16:01
Il est recroquevillé dans son panier, il sait qu'on vient pour lui, il le sent. Les autres, ceux qui sont venus avant, ce n'était qu'une fausse alerte. Ils sont repartis, sans lui. Et il a pu reposer sa tête sur le flanc de Bella, apaisé. Un instant qui dure où rien de fâcheux ne peut se produire. Juste la chaleur du corps de sa compagne de panier.
La dernière fois, Il y a de cela plusieurs semaines, c'est Yesi qui est partie, avec un couple de parisiens. Elle était plutôt détendue et puis, elle est heureuse dans sa nouvelle famille. Tout va bien, ce n'était pas pour lui. Ici, tout dure éternellement.

Mais aujourd'hui, Rubio sait bien que c'est son tour ...
Il me regarde, l'air inquiet. Cette famille est adorable, des gens doux et attentionnés, à l'écoute. Mais que se passe t-il dans la tête de Rubio ? Impossible à savoir. Et j'aimerais me dire que tout ceci ne laissera aucune trace en lui. Que peut-être, il ne gardera aucun souvenir de ces sept mois passés à nos côtés. C'est juste moi. J'ai mal en moi comme quand on sait que c'est pour toujours. Parce que je ne prendrai plus sa tête entre mes mains, qu'il ne viendra plus glisser son long nez entre mes jambes. Que sa robe de velours ne courra plus jamais sous mes doigts. Fini son ventre rose et chaud offert en cadeau pour toute la confiance partagée. C'est fini. Un grand trou, bien évident ... Une place vide. Je devrais être heureuse et en vérité je le suis, avec un grand manque. Méchante contradiction ...


Voilà, il y a des rencontres comme ça, qui vous nourrissent, et vous donnent autant qu'elles vous prennent. Mais je vais me raisonner. Et demain, le jour va se lever. Demain, un autre galgo franchira le seuil de ma maison, qui me demandera d'être à lui, avec lui, sans réflexion inutile et stérile. Et je répondrai présent. On ne peut pas faire semblant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sissi63 12/10/2009 01:05


Emouvant Vivi cette page!
Dur dur d'être FA.... je dirais même qu'il faut un sacré courage, je suis plutôt le style "en accueil sur très long terme...définitif!"
Heureusement que tout le monde n'est pas comme moi!
Bravo à toi!


Vivi 12/10/2009 09:04


Mais ça apporte tant ! Quand on voit les progrès que chacun fait, les petits miracles quotidiens ... c'est quelque chose qu'on ne peut pas nous retirer, qui n'est rien qu'à nous. Et qui sert de
tremplin pour leur vie à venir. Dur mais gratifiant à plus d'un titre !!