Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 10:39

Source : ferus.org

 

 

Communiqué de presse, 13 décembre 2012.


Un seul cas de reproduction identifié depuis 2003, une population estimée à moins de 10 individus, le lynx est-il en train de disparaître des Vosges?


A l’heure où nous allons fêter les 30 ans du premier programme de réintroduction ayant concerné un grand prédateur en France, nous, naturalistes et associations régionales, souhaitons alarmer l’Etat sur le risque d’une extinction de la population de lynx boréal Lynx lynx, dans le massif Vosgien.


Tout commence en 1983, avec le lâché de trois lynx originaires de Slovaquie, dans le massif vosgien du Taennchel : deux mâles Alex et Boric ainsi qu’une femelle Xenie.


Au total, 21 lynx seront relâchés dans les Vosges sur une période de 10 ans. Seulement 10 animaux survivront pour constituer la population vosgienne avec 4 femelles et 6 mâles. En effet, une majorité des individus relâchés a été victime du braconnage. Malgré cela, la population de lynx dans les Vosges arrive à se développer lentement.


Jusqu’en 2004, la pérennité de l’espèce semble évidente : des indices de présence sont relevés régulièrement en hiver et tout au long de l’année, des cas de reproduction et de dispersion de jeunes sont observés, des attaques sur les troupeaux domestiques sont également constatées. Puis la population stagne, voire régresse avec, dans un premier temps, un net recul des indices de présence relevés. Dans le même temps, moins d’observations de jeunes en dispersion sont notifiées. Encore une fois, le principal facteur qui fragilise cette population reste le braconnage. Après avoir atteint un seuil de population plutôt dynamique jusqu’à la fin des années 1990 et du début des années 2000, la population actuelle serait estimée à moins de 10 individus.

 

Un des espoirs pour la survie de l’espèce dans les Vosges est que la population jurassienne, une des plus belles d’Europe de l’Ouest, arrive à coloniser naturellement le massif vosgien. Cependant les deux corridors écologiques reliant les deux massifs sont entrecoupés d’infrastructures qui créent des zones de rupture empêchant ainsi une réelle continuité pour la faune sauvage.


Nos voisins allemands apporteront peut-être une solution, avec le projet de réintroduction de 20 lynx dans le Palatinat, qui pourraient à terme coloniser les Vosges du Nord. Il est donc indispensable de développer un vrai passage pour la faune sauvage au niveau du col de Saverne, afin de reconnecter les Vosges du Nord et le reste des Vosges. L’Etat doit intervenir auprès de la SANEF (gestionnaire de l’autoroute) pour le lancement de ce chantier.


Les prochaines années seront décisives dans l’avenir de la population. Le lynx boréal est en passe de disparaitre du seul massif où il a été réintroduit dans le silence le plus total et dans l’indifférence quasi générale.

 

La suite ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires