Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 16:56
Elle ne mâche pas ses mots et elle a bien raison. Adopter un galgos ou un podencos n'est pas une mince affaire.
A lire attentivement, Sissi sait de quoi elle parle et connait son sujet !!

Je lui laisse la parole :

Au fil des messages que je reçois ou que je lis ... je tenais à vous faire part de mes opinions!

Les galgos et les podencos ne sont pas des "animaux de cirques!" (cirques est à prendre d'une façon imagée car aucun animal ne devrait être dans un cirque!)
"ASSIS - DEBOUT - COUCHE - AU PIED!...."
Ils ont besoin d'un minimum d'éducation mais tout en douceur! déjà lorsqu'ils arrivent d'Espagne, ils ne comprennent pas un mot de français!
Laissez leur poser leurs valises, prendre confiance avant de les inscrire aux cours d'éducation!
Certains ont beaucoup souffert, ils ont envie de chaleur humaine, de câlins, de présence ... de découvrir la vie qu'ils n'ont jamais eu en Espagne!
Franchement ... ils attendent autre chose et n'ont rien à faire de vos "Assis - Debout- Couché - Au Pied!"
Les podencos qui sont beaucoup plus têtus que les galgos vont vous écouter 5 minutes pour vous faire plaisir  ... mais l'envie de faire le "clown" prendra le dessus!

Les lévriers vont s'attacher tout de suite à vous mais si vous les trahissez .... vous ne pourrez plus rien leur demander surtout les podencos! (les podencos demandent de la fermeté mais beaucoup de douceur, de calme et de patience!)
J'ai récupéré un greyhound qui montrait les crocs à son ancien adoptant et qui sortait de cours d'éducation.... il ne m'a jamais mordu et avec mes 3 autres mâles il n'y a pas de problème, pourtant il est dominant! (j'ai fait passer ma "crème de galgo" en chef de meute canine et tout fonctionne bien!)

Les galgos sont des sprinters et ont besoin de courir pas longtemps mais ils leur faut leur "pointe de vitesse" avec un ou 2 congénères de même gabarit ... ils se mesurent et s'éclatent!
Les podencos sont des endureurs...... plusieurs fois par jour, ils montent "en pression" et ont besoin de se défouler ventre à terre ou "la tête dans les nuages" car ils adorent sauter ... ce n'est pas pour rien qu'on les appelle les "kangourous!"

Le rappel: j'adore lire "mon lévrier a un rappel extraordinaire!"
ouais, sûrement dans un lieu sécurisé où il n'y a pas de gibier car je vous assure qu'un lévrier qui démarre derrière un lapin ou un chat n'a plus du tout de rappel! l'instinct du leurre prend le dessus et vous pourrez vous égosiller avec "AU PIED!" ... c'est loin d'être gagné!
Combien finissent sous une voiture? .... ou perdus dans la nature?

J'adore également les "j'ai sauvé un lévrier d'Espagne mais je ne suis pas chez moi de la journée!"
Ils ne savent pas rester seul toute la journée car ils s'ennuient, certains ne laisseront rien paraître mais d'autres vous le feront comprendre en faisant d'énormes bêtises!
Vous vous rassurez "il est au chaud pour l'hiver....!"  non! c'est galère pour lui!

Il y a également les familles qui veulent adopter un "chiot" ... pour faire  leur "éducation"!
Attention! les jeunes lévriers font des bêtises comme tous les chiots mais en plus ... ils en tiennent pas en place... et il faut beaucoup, beaucoup de présence et de patience pour les supporter!
A noter que pour les adultes qui arrivent d'Espagne, l'éducation est à faire car ils ne savent pas marcher en laisse, ne sont pas toujours propres de suite, certains ne savent même pas marcher sur du carrelage!

Ne vous ruez pas sur les chiots que vous risquez de rendre au bout de 3 jours car vous ne supportez pas le trop plein d'énergie!
Beaucoup de chiots ne sont pas pure race..... et la déception des adoptants peut se faire ressentir lorsque au bout d'un an, ils se rendent compte que leur chien n'a rien d'un lévrier!

Je vois souvent des "pendant mes congés, je le laisse à de la famille ou je le mets en pension canine!"
Le lévrier est super content d'avoir l'impression d'être de retour à l'adoption ou de retourner au refuge! Vous passerez sûrement de super vacances ..... lui beaucoup moins!

Avant de choisir un lévrier .... regardez votre environnement familial!
Si vous avez 5 enfants en bas âge, n'adoptez pas le plus craintif! A chaque fois qu'un enfant va passer à côté de lui, il va monter après les murs où se recroqueviller dans son panier.... au bout de plusieurs mois,il n'aura pas progressé!
Pour les "craintifs", il faut beaucoup de calme, de douceur, et avec l'aide d'un ou 2 congénères bien dans leur tête, vous verrez qu'ils peuvent progresser très vite!
Les lévriers ont la faculté de s'adapter très rapidement, s'ils ne progressent pas au bout de plusieurs mois ... c'est qu'il y a un gros problème à l'intérieur de votre famille .... généralement il faut "calmer" l'atmosphère!

Les lévriers ne sont pas des "chiens" comme les autres,ils sont très sensibles, niveau cardiaque et sanguin ils sont également différents! Certains anesthésiants vétos pour chiens peuvent les tuer et certains  "antidépresseurs" peuvent faire plus de mal que de bien! (préférez des méthodes douces pour commencer!)

Si je vous dis ça, c'est que le lévrier espagnol est en train de devenir à la mode, ça "fait bien" mais il faut voir si vous pouvez leur offrir des bonnes conditions avant de les adopter!
Par contre, pour le moment les "noirs" et les "poils durs" sont loin d'être à la mode!
Quant aux podencos, les plus grands sont toujours boudés pour les adoptions ... et les petits sont placés comme des chuchitos, des petits chiens chiens à mémère... lorsque les adoptants se rendent compte que ce ne sont pas du tout le genre de "chien pénard" qui correspond....ils les rendent ou..... no comment... il ne faut rien dire!
Super, par rapport aux bénévoles qui les ont sauvé en Espagne et à qui l'on fait croire que leurs protégés ont gagné le paradis sur terre .. moi je dirais plutôt le paradis euthanasie!

Depuis 2 ans, j'ai vu des centaines d'adoptions.... des très bonnes et d'autres beaucoup moins.... certains se prennent au jeu du "grand nombre de sauvés" mais les résultats globaux sont loin d'être satisfaisants!

Nous n'avons pas le droit de jouer avec la vie des animaux, les bénévoles espagnols qui donneraient leur vie pour sauver un galgo ou un podenco ni les adoptants qui par manque d'information ne comprennent pas les raisons des problèmes qu'ils rencontrent  avec leurs galgos ou podencos!

Cette page n'est pas là pour vous démotiver.... bien au contraire, c'est une page d'information!!
 


Ah oui! j'allais oublier de placer ma fameuse phrase :

 " Podencos d'un jour, podencos toujours!"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sissi63 31/12/2009 15:25


Merci VIVI!

J'ai tellement vu de choses que j'ai fait cette page pour informer les gens...
les lévriers d'Espagne sont en train de devenir une mode ... lorsque la mode passe, nous retrouvons tout le monde à la rue ou dans les SPA!
Il est vrai que j'ai mon "franc parler" mais je tiens à souligner que si des personnes ont le temps de s'investir, ont de la place ... ont de bonnes conditions pour adopter un lévrier, je les
encourage vivement car c'est une expérience extraordinaire et au fil des jours leur lévrier leur rendra ce Bonheur!
Je lis souvent "Adoptez un lévrier et il vous le rendra au centuple!"

N'oubliez pas les podencos qui ne sont pas des chuchitos... non! ce sont des petits lévriers au physique parfois ingrat à cause de leurs grandes oreilles (perso, j'adore!),  mais également des
petits êtres plein de tendresse qui n'ont d'yeux que pour leurs adoptants!
oui! je vais la placer... "podencos d'un jour, podencos toujours!"   


Vivi 31/12/2009 16:43


C'est bien pour ça que je souhaitais que l'on te lise ici ! Ce que tu dis est juste et pertinent. Les adoptions des galgos/podencos ne se résument pas à faire du chiffre sous couvert de les sauver
du pire mais bien à faire des adoptions qui tiennent dans le temps, avec le suivi qui va avec. Et ça commence par une bonne information !