Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 17:34

Source : Inititative citoyenne,

 

 

Acharnement inacceptable sur les parents Gueret, dans l'Isère

 

Nous avions déjà fait état, il y a quelques mois, de la situation scandaleuse d'enfants isérois honteusement privés d'école et de rentrée scolaire, en raison de cette infâme dictature vaccinale.

 

Oui, n'ayons pas peur des mots: il s'agit bel et bien d'une dictature.

 

Non contents de refuser leurs enfants à l'école depuis plus de 6 mois, les autorités locales françaises s'en prennent maintenant  aux parents des enfants qu'ils ont l'indécence d'accuser de "maltraitance"!

 

Il faut dire que plusieurs "experts" en Belgique ont déjà assimilé le refus de vaccins à "de la maltraitance". Si on passe sur le fait, pourtant déjà extrêmement grave, que la sécurité des vaccins n'est jamais évaluée de façon scientifique, il reste tout de même que les autorités françaises exigent de ces parents qu'ils consentent à faire vacciner leurs enfants avec des vaccins combinés, comportant des valences non obligatoires, leur faisant ainsi perdre tout recours juridique possible en cas d'effets secondaires.

 

Il est clair que si les autorités devaient financièrement indemniser toutes les victimes de leurs obligations et autres pressions vaccinales, cela ferait sans doute longtemps que nos Etats seraient déjà dans la situation de la Grèce. Comment dès lors continuer à servir les intérêts des pharmas, tout en tirant son épingle du jeu et en se déclarant  "non responsables" en cas d'effets secondaires? En supprimant les combinaisons vaccinales minimales obligatoires et en poussant les vaccins de plus en plus combinés, de façon à pouvoir prétexter (comme le fait d'ailleurs aussi l'ONE, cfr p.43/54) qu'on ne sait pas dire quelle est là ou les valences vaccinales en cause et que c'est donc peut-être la faute de vaccins qui n'étaient pas strictement obligatoires. Quelle hypocrisie...

 

http://img.over-blog.com/300x188/3/27/09/71/2011/Remi-Gueret.JPG

 

Rémi et Stéphanie Guéret sont donc convoqués le 22 mars prochain devant le juge des enfants pour... maltraitance! Cherchez l'erreur.

 

Initiative Citoyenne assure ces parents responsables et consciencieux, qui ne font qu'agir en "bon père de famille" comme le droit le préconise, de tout son soutien et suivra attentivement l'évolution de ce dossier.

 

Ecouter ou réécouter l'interview des parents, le 3 mars dernier sur radio Grésivaudan: ICI

 

NB: Contrairement à ce qu'affirme Jacques Bessin, président de l'UNACS, la France n'est hélas pas le seul pays à imposer des vaccins, comme en témoigne la situation belge, bien que ces obligations n'aient cependant jamais démontré d'effets positifs sur la réduction des maladies comparativement aux états n'ayant jamais voté de telles obligations.

 

Visiter le site des parents: ICI 

 

 

Signer la pétition : ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Anne Wolff 17/03/2012 16:26


Cela fait un bon moment que nous assistons à une dangereuse dérive... de manière répétée des spots publicitaires via des ministère, des articles dans les médias... une idée est véhiculée : 
refuser certains vaccins que ce soit pour vous oupour vos enfants fait de vous un danger pour la société.


tout ce que j'ai pu lire au sujet des vaccins donne pour le moins le droit de les refuser au nom d'une légitime méfiance. En Afrique sous l'égide Bill Gates, ce sont des vaccinations forcées sous
menaces militaires qui se pratiquent.


Imaginer demain une épidémie nouvelle, des vaccins douteux.... que faudra-t-il faire si on préfère prendre le risque de la maladie que celui du vaccin ? Se planquer dans les bois, risquer de se
faire arrêter à l'égal d'unterroriste comme danger social, devra-t-on porter un signe distinctif, $etre assigné à demeure, et ressortir l'épidémie terminée pour faire le décompte des victimes de
la maladie et de celle des vaccins ?


Zut lors, en Belgique plus beaucoup de grandes forêts où se planquer !!!


Il y a un épisode de vaccinationforcée dans le Mayland aux EU,les flics avaient emmené les enfants etles parents... finalement grâce à un collectif solidaire de médecins les parents ont eu gain
de cause. Je lisais hier, mais où ? qu'aux EU toujours, des personnes toujours plus nombreuses qui portent plaintes pour les conséquences néfstes de vaccins sur la santé de leurs enfants
obtiennent aussi gain de cause.


L'état met toujours plus d'emprise sur les enfants dépouillant toujours d'avantage les parents de leurs droits. C'est vraiment préoccupant.


Quand je vois que les admirateurs de Mélenchon ne réagissent pas à son programme pour l'enseignement aui veut étendre l'école obligatoire de 3 à 18 ans, dans un modèle unique qui se fonde sur les
aptitudes des moins capables (10 propositions pour l'enseignement) et aucun de ses partisans ne bondit pour l'interpeller à ce sujet, je suis vraiment très inquiète, ils me semble que de plus en
plus de parents acceptent de se laisser priver de leur responsabilité. Qualifier de maltraitance, ce qui est au contraire le choix de parents pllus attentifs à la santé de leurs enfants que les
autres.... dictature point d'autre mot...


Les Guéret ont du courage et devraient être applaudi pour une lutte qu iconcerne tous les enfants !


 

Vivi 17/03/2012 17:32



Entièrement d'accord avec  toi Anne. Se poser des questions et réfléchir autrement à la santé de nos enfants est très mal vu en France (et malheureusement visiblement aussi ailleurs :
Australie, Etats-unis et d'autres) où la vaccination est devenu un dogme ... Pasteur oblige (!) alors que de plus en plus d'études, et les faits concrets, prouvent bien que la vaccination n'a
jamais fait reculer les maladies ...A ce sujet, un super bouquin de Michel Georget "Vaccinations, les vérités indésirables" aux Editions Dangles, qui apporte un éclairage scientifique aux doutes
légitimes des parents.


Ici, le forcing est impressionnant : dans les médias, à l'école, dans les crèches, les pmi ... Tu es un mauvais parents si tu questionnes, si tu mets en doute l'intérêt de certains vaccins non
obligatoires ... Ou simplement si tu souhaites en discuter avec ton médecin. Et tout est fait (il suffit de regarder comment sont fichus les nouveaux carnets de santé des enfants) pour laisser
entendre aux parents que toutes ces vaccinations sont à faire alors que seules trois sont obligatoires : Diphtérie, tétanos et polio.


Le comble, c'est que le DTP pasteur ne se trouve plus (http://www.infovaccin.fr/actu_nouvelles.html#alerteDTP) ! Donc on t'oblige à vacciner avec le Revaxis qui est le vaccin pour adulte !
Utilisable exceptionnellement en rappel d'une primo à partir de 6 ans (dixit la notice) mais c'est devenu la norme !! Bref, du grand n'importe quoi ...


Oui, les Gueret ont bien du courage et ils méritent tout notre soutien dans leur démarche pour faire valoir le droit à la santé de leurs enfants. Ce serait bien que d'autres parents se réveillent
...


Pour en revenir à Melenchon, j'ai lu (et transmis) avec attention ton post sur son interview concernant la Wallonie. Autant te dire que cela m'a fait grimper aux rideaux ... Quel mépris, quelle
arrogance ! Et quelle ignorance crasse de l'identité belge.


"La Belgique est un artefact récent. Il n'y a pas de Belgique , dans l'histoire profonde." Et cet homme prétend représenter le peuple ? Ben ce sera sans moi. Et je ne connais pas
de gens de mon peuple qui parlerait de la Belgique avec autant de morgue ...


Merci pour ta visite !



Charlotte 05/03/2012 20:45


Bonsoir Vivi, merci pour ton alerte, je viens de relayer sur le panier, tu as raison, nous ne sommes plus dans un pays ou les droits des citoyens sont préservés ! Pauvre France, pauve Europe, et
en un mot pauvre humanité. Gros bisous Vivi

Vivi 05/03/2012 20:59



Merci Charlotte !