Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 08:47
Source : Blog Corrida Basta,


Arles : Présence de la FLAC au milieu des taurins.


 

Historique !


Après un demi siècle de mépris à notre égard,

les taurins nous consacrent un colloque le 30

janvier au théâtre d'Arles.

On n'en demandait pas tant !

 


Le samedi 30/01/2010, avait lieu toute la journée, au théâtre d'Arles, un colloque organisé par les taurins, intitulé: "Le mouvement  anti-taurin Sources et enjeux de l'animalisme contemporain".

Les anticorridas n'étaient pas invités à ce colloque, mais vue que l'entrée était libre et comme il était question de notre combat, nous avions décidé, à une quinzaine, d'y assister.  

A ce colloque, dont beaucoup de publicité avait été faite depuis plus de 2 mois, participait une dizaine d'intervenants, dont certains grands orateurs de la tauromachie, tels que:

Anne Maillis: Professeur en classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Roland Chemama: psychanalyste

Jean-Pierre Digard: Directeur de recherche émérite au CNRS

Francis Wolff: Professeur de philosophie à l'Ecole Normale Supérieure de Paris

 

Malgré la présence de toutes ces grandes "pointures" de la tauromachie, ainsi que la médiatisation et la situation géographique priviliégée d'Arles (à 40 km de Nîmes), assez peu d'auditeurs étaient présents à ce colloque: à peu près 80 le matin, une centaine l'après-midi.

D'autre part, la moyenne d'âge des personnes présentes était assez avancée (une organisatrice a d'ailleurs déploré le manque de jeunes). Les plus jeunes étaient des anticorridas.

(voir en pièce jointe, les photos et l'article paru sur le journal "La Provence" du 31/01/2010)

On a d'ailleurs senti une certaine déception dans les rangs des organisateurs, notamment à la lecture des questions posées (obligatoirement par écrit), lesquelles émanaient pratiquement toutes des anticorridas. Le prétexte du temps limité a d'ailleurs était un bon échappatoire, afin de ne pas lire et répondre aux nombreuses questions soulevées.

Plusieurs thèmes étaient abordés au cours de ce colloque:

 - "Que refuse de voir l'animalisme"

 - "Zoomanie et animalisme. Ethographie d'un anti-humanisme": comme si protéger les animaux était antagoniste à la protection humaine. Alors que c'est plutôt l'inverse qui se produit, beaucoup parmi nous militons aussi dans des associations humanitaires.

 - "Enjeux écologiques de l'élevage extensif de taureaux"

 - "Ce taureau qui rassemble les hommes": au cours des propos tenus par cette intervenante, on a pu lui entendre dire qu'il y avait de la violence, de la haine, de la virulence, chez les anticorridas. Elle a entre autres illustré son exposé par une photo d'un grand nombre de jeunes, qui, pacifiquement étaient couchés devant une arène, vétus d'un slip et le corps badigeonnés de faux sang.  D'après elle, une telle vue est plus traumatisante pour des enfants, que le spectacle d'une corrida.

J'espère que cette dame n'emmène jamais ses enfants sur une plage !

 - "Séductions et dangers de la nouvelle éthique compassionnelle animaliste": d'après Francis Wolff, les animaux n'ont pas de devoirs, donc ils n'ont pas à avoir de droits. Ce monsieur a l'air d'oublier les devoirs des chiens d'aveugles envers leurs maîtres, des chiens des secouristes lors d'avalanches ou de tremblement de terre, du rôle que des pauvres chevaux ont joué dans les mines ou au cours des batailles. Voire de tous les devoirs qu'ont les animaux surexploités par l'homme, pour satisfaire à ses besoins égoïstes.  

 

Joël LUNEL du CLAN (membre de la FLAC)

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi - dans Tauromachie
commenter cet article

commentaires