Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 20:37

Source : Scooby Medina

 

Merci de faire suivre autour de vous.

 

Lettre de protestation contre l'entraînement des Galgos à l'aide de véhicules motorisés

 

''Le gouvernement de la région d'Andalousie est en faveur de l'entraînement des lévriers Galgos derrière des véhicules motorisés'' …. car tirer à toute allure derrière soi des chiens avec des voitures 4x4, ce n'est pas de la cruauté envers les animaux, c'est du sport!

 

La Federación Andaluza de Galgos et le Club Nacional del Galgo Español sont arrivés à cette conclusion affligeante, en particulier Clara Aguilera, conseillère au Ministère de l'Agriculture et Manuel Brenes, Directeur général de la région d'Andalousie sont en faveur de cet entraînement derrière des voitures, véhicules tous-terrains, tracteurs, motos et veulent légaliser cette façon de faire. Ils sont d'avis que cette pratique usuelle mais encore interdite légalement n'est pas cruelle. Clara Aguilera a promis de mettre un terme aux amendes que la police (SEPRONA) peut encore donner et qui atteignent parfois 600€.

 

Tant pis si le pauvre Galgo trébuche d'épuisement ou n'arrive pas à suivre. Si la corde casse, tant mieux pour lui, il sera abandonné seul dans les champs et peut-être mourra-t-il vite d'une balle dans la tête. Car si la corde ne se casse pas, vous imaginez l'enfer subi par cette innocente créature avant de mourir, car le conducteur ne s'arrête pas. Pas de temps à perdre pour un ''mauvais Galgo'', il ne sert à rien et mérite cette mort atroce!

En Espagne, certaines voix s'élèvent contre cette barbarie et cette torture: la lettre ci-dessous a été écrite par entre autres, l'association SOFIA El Refugio Escuela .


Nous ne pouvons pas laisser passer cette future loi, mobilisons-nous!


L'administration andalouse doit être consciente que nous allons lutter encore contre les cruautés infligées à ces doux, élégants, merveilleux animaux que sont les lévriers Galgos. Aidez-nous! Copiez cette lettre dans un email et envoyez-la à Clara Aguiliera:
consejeria.cap@juntadeandalucia.es

Parlez-en autour de vous, à vos amis, vos collègues, vos connaissances, sur Facebook, Twitter, Myspace, les blogs, tout le monde devrait savoir!


Merci d'avance!

 

                            ***************************************************************************************************

 

Madame, Monsieur,

 

Je viens d'apprendre avec une incrédulité et une horreur totale que suite à votre réunion du 1er Septembre 2010 avec le comité représentant les Galgueros et M. Antonio Romero, vous-même et vos conseillers avez promis d'approuver officiellement le "sport" de la chasse avec des lévriers.

 

Selon les informations qui sont actuellement en cours de se faire diffuser dans le monde entier, votre soutien officiel facilitera et rendra légal l’entrainement de lévriers en utilisant des véhicules motorisés. C'est-à-dire, cela signifiera que la SEPRONA ne sera plus en mesure de condamner et à agir contre (comme ils le font à l'heure actuelle) la torture (pas d'autre description possible) de ces animaux quand ils seront traînés derrière les véhicules 4 × 4, les motos etc jusqu'à l’épuisement et une mort atroce, leur corps et leur membres cassés, écorchés vifs ...

 

Les associations, les refuges, les sociétés de protection des animaux et les individus le monde entier se battent depuis de nombreuses années pour le bien-être des animaux qui sont encore considérés comme rien de plus qu’un outil par de nombreuses cultures telles que la vôtre. Au moment que nous pensons d’avancer dans la cause animalière, d’atteindre un certain niveau de conscience et du respect envers les animaux et le droit de leur donner le traitement décent qu'ils méritent, vous et vos conseillers cherchent apparemment à approuver officiellement une activité qui provoque des milliers de décès agonisants chaque année, avant, pendant et après la période de chasse. Ce serait un énorme pas en arrière pour les droits des animaux en Espagne voire pour la réputation des Espagnol aux yeux du monde entier.

 

Lorsque aujourd'hui plus que jamais, tous les pays de l'Union Européenne sont conscients et horrifiés par le traitement que vous infligez sur vos Galgos en Espagne, lorsque tous les coins de l'Europe réclament vivement l’interdiction de la chasse avec les Galgos, lorsque le nombre, déjà considérable, d'associations européennes qui font tout leur possible pour permettre à un petit nombre de vos Galgos d'être sauvés et emmenés loin de votre pays ne cesse de s’accroître, comment est-il possible que vous et vos conseillers soient déterminés de soutenir une activité si cruelle, si brutale et qui inévitablement conduit à la mort? Au lieu de cela vous devriez essayer de soutenir et renforcer le travail de ceux qui luttent pour défendre les impuissants, les victimes innocentes, compte tenu de la soi-disant idéologie progressiste que l'Espagne proclame haut et fort?

 

Nous avons déjà commencé à communiquer notre désarroi et notre désir de faire arrêter ce plan d’entrainement des Galgos en utilisant la force des réseaux sociaux sur Internet (Facebook, Twitter, Tuenti, etc) de sorte que le monde puisse apprendre ce qui se passe et puisse savoir comment la junte d’ Andalusia projette de traiter leurs Galgos, maintenant et dans l'avenir, ou tout au moins jusqu'aux prochaines élections.

 

Nous espérons sincèrement que ce plan insensé n’est plus qu’une campagne de publicité de FAG très mal conseillé et mal placé et que le bon sens et l'humanité emporteront et que la décence et la sensibilité du parti progressiste auquel vous appartenez inciteront vous et vos conseilleurs de mettre un terme, une fois pour toute à ce ‘sport’ inhumaine , qui n'est pas un "sport" mais plutôt une forme de torture dans tous les autres pays de l'Union Européenne en dehors de l'Espagne.

 

Respectueusement le vôtre

 

NOM

DNI

VILLE
PAYS

 


Traduction en espagnol

 

A la consejera de Agricultura y Pesca de la Junta de Andalucía


Estimada Señora


Hace unos días leímos con incredulidad y horror que tras la reunión que mantuvo el 1 de septiembre con los representantes de los galgueros y con el señor Antonio Romero, su consejería se comprometía a impulsar institucionalmente el “deporte” galguero.


Al parecer estas muestras de apoyo se concretarían en facilitar y “legalizar” el entrenamiento de galgos con vehículos a motor. Es decir, se trataría de que el SEPRONA no impidiera (como lo hace hasta la fecha) la tortura de estos animales cuando son arrastrados por vehículos 4×4 y por motocicletas hasta la extenuación.


Asociaciones, refugios, protectoras y particulares, llevamos muchos años luchando por el bienestar de unos animales a los que en nuestra comunidad se les considera poco más que herramientas. Y cuando parece que vamos avanzando en la concienciación y en el respeto por estos animales, en el trato que merecen, su consejería, supuestamente, está tratando de potenciar una actividad que provoca cada año y tras la temporada de caza, miles de víctimas.


Cuando desde todos los rincones de Europa se clama por la prohibición de la caza con galgo; cuando hoy más que nunca todos los países de la Unión Europea son conscientes y se horrorizan con el trato que en España damos a nuestros galgos; cuando las asociaciones europeas, a través de las cuales los galgos huyen de nuestro país, crecen sin parar; su consejería, supuestamente, está decidida a apoyar una actividad cruel, brutal y mortal. En lugar de, y dada la supuesta ideología progresista con la que dicen comulgar, apoyar e impulsar el trabajo de quienes luchan denodadamente por los más débiles.


Vamos a servirnos de la fuerza de las redes sociales en Internet (Facebook, Twitter, Tuenti, etc.) para que el mundo esté atento al trato que piensa dar a partir de ahora y en el futuro (hasta las próximas elecciones autonómicas) a los galgos, la Junta de Andalucía.


En todo caso, Consejera, contamos aún con la esperanza de que este supuesto impulso a la actividad galguera no sea más que una campaña publicitaria de la FAG y que el sentido común se imponga; y que la sensibilidad del partido progresista al que Vd. pertenece impulse a su consejería a poner fin de una vez a un “deporte”, que no lo es en ningún otro país de la Unión Europea salvo el nuestro.


Atentamente,


Nombre
DNI
Ciudad
País

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine 06/11/2010 10:25



Je diffuse cette horreur dans mon blog!!



Vivi 06/11/2010 11:19



Merci Martine.