Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 10:36

Source : Le CRAC Européen pour la protection de l'Enfance

 

Les bonnes nouvelles ne sont pas fréquentes dans ce domaine ! Savourons celle-là !!

 

Chers amis de combat,

Grâce à l’ensemble de vos messages, le recteur de l’académie de la région Aquitaine a demandé à la directrice de l’école du Frêche d’annuler l’invitation faite au tortionnaire en classe de cours moyen. Bravo à toutes et à tous ! Le barbare Duffau ne viendra pas vanter ses pratiques abjectes que la loi décrit comme des « sévices graves et des actes de cruauté » (article 521.1 du code pénal).

Notre présidente Hélène Vaquier avait eu hier une longue conversation téléphonique avec madame Dupouy qui ne semblait pas du tout prendre la mesure de la gravité de la situation.

Ci-dessous le dernier message envoyé au nom du CRAC Europe par notre vice-présidente Michèle Breut.

Autres sujets : grâce à l’action de Nathalie, les mensonges du chroniqueur taurin André Viard se retournent contre lui (ci-dessous, point 2). Enfin, suite à l’action dans les arènes de Rodilhan, 57 plaintes ont été déposées par les militants à ce jour. Le combat judiciaire sera sans précédent. Un député belge dont nous saluons l’engagement (les députés français pourraient suivre ce bel exemple mais ils sont sans doute trop occupés à quémander une investiture pour les prochaines échéances, on ne les entend pas à part le sénateur Povinelli qui sauve l’honneur !) dénonce la honte française. Voir le point 3 en fin de mail. Bravo à Jean-Marc Montegnies et à toute l’équipe d’Animaux en Péril pour avoir su sensibiliser cet élu qui fait honneur à la fonction qu’il occupe.

Un immense merci à toutes et à tous pour votre soutien de la part des 95 militants du groupe du 8 octobre (95 pacifistes lynchés dans les arènes de Rodilhan par la horde barbare des aficionados avec la complicité active ou passive des élus présents…)

A bientôt pour la suite !

Pour le CRAC Europe

Jean-Pierre Garrigues, vice-président et trésorier

 

1) Ecole des Landes

De: "Ecole du Frêche" À: michelebreut@free.fr

Envoyé: Lundi 7 Novembre 2011 16:38:02

Objet: Re: un matador à l'école primaire

 

 

Mon inspecteur a cédé à la pression, vous pouvez vous féliciter ! Cependant loin d'avoir fait passer un message, vous avez reforcé un sentiment, en lui donnant un côté interdit !

 

Mme Dupouy

 


De :michelebreut@free.fr [mailto:michelebreut@free.fr]
Envoyé : lundi 7 novembre 2011 15:14
À : e lefreche

Objet : un matador à l'école primaire

 

A madame Dupouy, directrice de l'école primaire du Frêche, Landes

 

Madame la directrice,
Vous écrivez fort justement que si vous cédez à la pression des très nombreux humanistes choqués par votre démarche:
"En conséquence de quoi, si je cédais à ces pressions, leur frustration (aux élèves donc) ne ferait que se reporter sur cette fascination pour la corrida".


Il est dommage que vous n'ayiez pas pensé à cette réaction des élèves de primaire avant d'inviter dans votre établissement un tortionnaire. En effet votre démarche est pédagogiquement très risquée. Je m'explique: il est insensé d'inviter un personnage représentant une profession, quelle qu'elle soit, pour ensuite dénigrer cette profession auprès de ceux qui l'ont écouté se présenter EN TANT QUE TEL, en l'occurrence en tant que MATADOR. Ce matador voudra séduire son auditoire ce qui fera nécessairement de son discours un discours mensonger. Si ensuite vous parvenez à expliquer à quel point cette activité relève du sadisme le plus lâche, le personnage en question bénéficiera néanmoins de la sympathie que les enfants ont naturellement pour quelqu'un que l'on critique/fait souffrir/humilie, même s'il est dans son tort, même s'il est 'méchant'. Cette sympathie émane de leur fonction empathique naturelle, celle précisément que les aficionados arrivent à anéantir en les habituant très tôt au supplice des bovins.
Un enfant de cet âge ne saurait être juge du Bien et du Mal quand l'item à juger fait l'objet d'évaluations contradictoires de la part des adultes de son entourage, un enfant de dix ans est en phase d'assimilation de valeurs et c'est cette assimilation progressive qui va façonner son esprit critique. Si vous invitiez un ancien drogué ou un ancien criminel, c'est en tant que REPENTI, en tant que guéri du MAL, que cette personne fonctionnerait dans le processus éducatif.

Dans le cas des enfants habitant les Landes, soit les parents aficionados renchériront en présentant le matador invité puis critiqué, comme un héros martyr de votre pédagogie, soit les parents anticorrida présenteront cet individu comme un tortionnaire, mais dans les deux cas le personnage fascinera du fait de la polémique que vous aurez créée en l'invitant à parader dans son costume de paillettes et à servir la soupe habituelle des 'taurins'. Vous ne ferez croire à personne que ce matador ne fera pas de prosélytisme.


Nous vous demandons de bien vouloir renoncer à inviter cet individu dans une école primaire. De nombreux documents, outre ceux que vous a aimablement fournis votre collègue et directrice du CRAC EUROPE, attestent de l'incompatibilité totale de l'activité de matador avec l'éthique. Il n'est pas trop tard pour expliquer à ces enfants pourquoi vous renoncez, en prenant soin de leur faire comprendre pourquoi vous changez d'avis, et ceci sans avoir cédé à une pression.


Dans cet espoir, je vous prie d'agréer, madame la directrice, l'expression de ma meilleure considération
Dr M.F. Breut
maître de conférences à l'université pédagogique de Tilburg
et vice-présidente du CRAC EUROPE pour la protection de l'enfance

http://www.anticorrida.com/la-protection-de-l-enfance/un-temoignage-bouleversant

 

PS: une lecture du poème Le Crapaud de Victor Hugo explique mieux qu'un discours comment l'enfant cruel peut voir la 'lumière'!
PPS: signalons par exemple le matériel pour exposés scolaires proposé par le CAS International:
http://www.cas-international.org/fr/aidez-nous/ecoliers-et-etudiants/

 
 

 

========================================

2) Un mensonge de plus du monde de la tauromachie !

From: contact@allsportsmanagement.mc

 

To:
CC: direction@allsportsmanagement.mc
 

Subject: RE: Leur offrirez-vous vos services ?
Date: Wed, 2 Nov 2011 11:20:30 +0100

Bonjour,

Nous sommes actuellement en contact avec le rédacteur en chef de ce site afin de retirer cet article avant toutes procédures pour diffamation. En aucun cas All Sports Management, dirigée par Daniel Elena, n’a été impliqué dans cette activité.  

Merci d’avoir contribué à alerter nos collaborateurs sur cet article mensonger,

Bien cordialement

cid:image001.jpg@01C90DA8.B351F750

ALL SPORTS MANAGEMENT

11 avenue Saint Michel - 98000 MONACO

www.allsportsmanagement.mc

 

 

Tiphanie ISNARD

t.isnard@allsportsmanagement.mc

tél: +33 6 43 91 93 47

De :
Envoyé : vendredi 28 octobre 2011 12:54
À : contact@allsportsmanagement.mc

 

Objet : Leur offrirez-vous vos services ?

 

Monsieur,
 
 
Je viens de tomber sur cette information, pas encore mise sur pied, mais visiblement bien en route et je tenais à vous en faire part au cas où n'en seriez pas encore informé. Je tiens par là même à insister sur le fait que dans l'éventualité où vous accepteriez d'offrir vos services à ces personnes, cela risquerait fort de donner une mauvaise image de marque sur un plan "Ethique" à votre entreprise.
Personnellement je me demande comment ils osent comparer le sport à leur pratique qui consiste à piéger, humilier et torturer un animal innocent jusqu'à la mort... autrement dit un sport de lâche qui n'est ni plus ni moins une exécution organisée donnée en public.
 
Voici l'information en question trouvée sur le site "Terres Taurines" datant d'aujourd'hui 28 Octobre :
 

"Ainsi qu'il avait été publié ici en avant-première, les toreros se sont réunis hier à Madrid pour aborder le problème de leur droit d'image, et évoquer à la marge celui de la décision française de diminuer de 20% les honoraires des figuras.

Fondée par Daniel Elena, septuple champion du monde des rallyes aux côtés de Sébastien Loeb, l’agence ALL SPORTS MANAGEMENT est basé à Monaco, certainement pour faciliter sa transparence fiscale. Son domaine : organisation d'évènementiels, relations publiques, logistique et coordination. Sa force : une équipe de consultants et de juristes mis à la disposition de sportifs de haut niveau ou de manifestations pour optimiser les ressources. En clair, une machine à faire de l'argent.

Du sport à la tauromachie il n'y avait manifestement qu'un pas, ce qui explique que les toreros, réunis dans leur nouveau syndicat, aient envisagé de le franchir afin de bénéficier des conseils de ces professionnels avisés, ou d'autres, au niveau de la gestion de leur droit d'image. Une préoccupation légitime au demeurant, dont, du point de vue de leur intérêt individuel, nul ne saurait s'étonner.

Annoncée un peu trop vite par quelques confrères dans la journée d'hier, la signature d'un accord passé entre le syndidat des toreros et All Sports Management pour gérer de manière collective l'image de chacun de ceux (a priori tous) qui en aurait cédé les droits au dit syndicat, a été démentie : il ne s'agit, explique un communiqué publié par les toreros, que d'une réunion d'information. Il n'en demeure pas moins que le procesus est bien enclanché et que ses conséquences probables peuvent apporter des changements profonds."

 

 

J'en profite également pour vous donner des images qui j'espère vous convaincront de ne pas coopérer avec ce milieu. Une vidéo sur laquelle vous trouverez des photos de militants mêlées à des scènes de taureaux tortués à mort. La seconde vidéo vous montrera avec quelle violence ont été évacués des militants lors d'une action à Rodilhan près de Nimes le 8 octobre dernier. Cette action consistait à empêcher le spectacle sordide qui devait avoir lieu, en d'autres termes, nous voulions empêcher que des taurillons se fassent torturer à mort par de jeunes élèves d'écoles de tauromachie. Nous n'avons malheureusement pas réussi à empêcher cela, mais cette histoire a été fortement médiatisée et les cogneurs sont poursuivis en justice.

http://www.dailymotion.com/video/xlq5yz_no-provocation-just-abolition-le-8-octobre-2011-rodilhan_animals

 


http://www.dailymotion.com/video/xlk9jx_rassemblement-anti-corrida-arene-rodilhan-08-10-11_news
 

Ce ne sont pas des sportifs Monsieur, mais des lâches qui n'hésitent pas à frapper. Sachez que des élus aficionados étaient présents dans les gradins, pas un seul n'est intervenus au micro.

J'espère vivement que vous aurez pris le temps de me lire, de visionner les 2 vidéos et que vous prendrez la décision la plus noble (au nom du sport et de l'éthique) si ces Messieurs venaient réellement à venir vous demander vos services. 

En espérant une réponse de votre part, je vous prie de croire, Monsieur, à l'expression de mes salutations distinguées.

==========================================

- Objectif Gard : Dernière initiative en date, celle du député gardois UMP Jean-Marc Roubaud qui souhaite voir désincrit la corrida du patrimoine culturel français :

 

 

=========================================

3) La Belgique nous soutient !

 

Blog de Laurent Louis

 

Blog de Laurent Louis

Le MLD dénonce l’inscription de la corrida comme élément du patrimoine culturel français

 

En ma qualité de député fédéral et de Président du MLD, je viens de déposer une proposition de résolution  à la Chambre des Représentants afin de demander au gouvernement belge de dénoncer l’inscription, par la France, de la corrida dans son inventaire culturel des biens immatériels du patrimoine français.

En janvier 2011, le gouvernement français, par l’intermédiaire du Ministère de la Culture et de la Communication, a inscrit la corrida dans l’inventaire culturel des biens immatériels du patrimoine français.

Ce n’est que le vendredi 22 avril 2011 que cette inscription a été annoncée aux médias par André Viard, à la veille de la feria d’Arles. Entre janvier et avril, aucune communication du Ministère n’a été faite sur ce sujet et jamais il n’a été fait écho de cette inscription sur le site Internet du Ministère.

Cette nouvelle est pour le moins consternante pour qui prône les valeurs de non-violence et de véritable culture. Elle est également choquante pour toutes les personnes qui, à travers l’Europe, se battent pour défendre au quotidien le bien-être animal.

L’organisation de spectacles dans lesquels des êtres innocents sont massacrés dans le seul et unique but de divertir le peuple friand d’effusion de sang, est-ce cela la « politique de civilisation » souhaitée par l’Europe? Est-ce cela l’Europe moderne qui entend se présenter  aux yeux du monde comme le garant de l’humanisme et le défenseur des droits et libertés fondamentales ? Peut-on accepter que la France, pays des Droits de l’Homme néglige à ce point le bien-être animal et salisse ainsi l’image de l’Europe toute entière ?

Nul doute, cette inscription va à l’encontre du sens de l’Histoire et de l’évolution des mentalités.

Au moment où la Catalogne espagnole a aboli cette pratique cruelle en juillet 2010, au moment où le maire de Fréjus a décidé de l’arrêt des corridas dans les arènes fréjusiennes récemment restaurées, au moment où le Président équatorien Rafael Correa organise dans son pays un référendum devant se prononcer pour ou contre la continuation des corridas, seule la France associe son image à celle de cette torture publique d’un taureau livré sans défense aux coups criminels d’un pantin répondant aux cris de haine d’une foule avide de sang et de souffrance.

La corrida est une barbarie motivée par le seul amusement d’une foule sadique et cela est suffisant pour que tous les pays européens dénoncent avec fermeté la décision française. Nous devons dire à la France que les Européens refusent qu’on aille assister à une exécution comme on va au cinéma.

Bien que la corrida soit considérée comme un délit correctionnel sur 90 % du territoire français, qu’une immense majorité de contemporains récusent ce spectacle dégradant, que le business de la torture peine à remplir les arènes, le Ministère de la Culture et de la Communication français trouve cette inscription judicieuse et opportune.

C’est une véritable honte pour la France mais aussi pour l’Europe dont ce pays est un membre éminent !

Quelle crédibilité aura l’Europe pour promouvoir la non-violence dans le monde si un de ses membres les plus éminents fait l’éloge de la barbarie la plus extrême en reconnaissant la mise à mort publique d’animaux comme un élément de sa culture?

Dans quelle singulière démocratie vivons-nous si une poignée d’organisateurs de tortures animales parvient à dicter ses vues à un gouvernement sourd à la souffrance animale?

L’Europe se doit de réagir avec vigueur face à cette décision honteuse.

PROPOSITION DE RESOLUTION

  1. Considérant que notre pays ne peut en aucun cas accepter qu’un pays membre de l’Union Européenne porte atteinte au bien-être animal en instituant comme élément de son patrimoine culturel la torture et l’exécution publique d’êtres vivants ;
  2. Considérant que l’inscription de la corrida dans l’inventaire culturel des biens immatériels du patrimoine français porte atteinte aux valeurs prônées et défendues par l’Union Européenne et salit l’image de l’Europe dont notre pays est un membre fondateur ;

JE DEMANDE AU GOUVERNEMENT FEDERAL :

  1. d’agir avec célérité en pesant de tout son poids au niveau européen afin de dénoncer cette décision du gouvernement français afin de le pousser à désinscrire la corrida de l’inventaire culturel des biens immatériels du patrimoine français.
  2. de saisir les instances européennes afin qu’elles demandent à la France de revenir sur cette décision qui salit l’image de l’Europe dans son ensemble et qui porte atteinte au bien être-animal.

Laurent LOUIS (MLD)

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi - dans Tauromachie
commenter cet article

commentaires