Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 17:39

Reçu d'Aurélia, du CIWF

 

À faire suivre à vos contacts !!


 

MOBILISATION POUR LES COCHONS

Jeudi 6 juin, de 11h à 16h Métro St Paul à PARIS.

CIWF France informe les parisiens et leur soumet sa pétition "Non aux souffrance de millions de porcs en Europe" pour les cochons. Déjà plus de 18 000 signatures ! Objectif : 100 000 signatures !

En France, plus de 90% des cochons sont élevés dans des élevages intensifs, sur caillebotis dans un environnement nu. Or, pour répondre à leurs besoins comportementaux, ils ont besoin d’espace et de litière à fouiller, en quête de nourriture. Quand ces besoins ne peuvent s’exprimer, ils souffrent et développent des troubles du comportement, se mordant la queue entre congénères. Pour éviter des blessures imputables à des conditions d’élevage inadaptées, on leur coupe systématiquement la queue à vif préventivement. Bien qu’interdites par la règlementation, ces pratiques sont encore majoritaires dans les élevages français.

EXIGER L’APPLICATION DE LA REGLEMENTATION

La législation exige un accès permanent des porcs à des matériaux manipulables (paille, sciure…) et interdit pour les porcs à l’engraissement la coupe des queues en routine. Néanmoins la plupart des élevages français ne fournissent pas de tels matériaux et procèdent à des coupes de queue systématiques.

Les cases de gestation sont interdites pour les truies sur une partie de leur gestation. Néanmoins, on estime encore à près de 30% des élevages français qui maintiennent encore les truies en case individuelle, empêchant ainsi quasi tout mouvement et comportement naturel. Elles devraient aussi avoir accès aux mêmes matériaux manipulables.

UNE PRESSION CITOYENNE

La pétition de CIWF demande le respect de la législation de protection minimale pour les porcs en France et en Europe. Elle a déjà collecté plus de 18 000 signatures en France, et vise, d’ici 2014, les 100 000 signataires en Europe. Elle sera remise à Stéphane Le Foll et aux autres Ministres européens de l’Agriculture. D’ici là, et alors que notre gouvernement travaille actuellement sur un plan d’avenir de la filière porcine, CIWF France agit pour que le bien-être animal fasse partie intégrante de ce plan.

En savoir plus sur la campagne Agissons pour les cochons et sur les conditions d'élevage des cochons en système intensifs.
Signer la pétition en ligne "Non aux souffrance de millions de porcs en Europe"

Partager cet article

Repost 0

commentaires