Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 08:32

Source : Réseau Sortir du Nucléaire,


 

Europe Ecologie Les Vertshttp://groupes.sortirdunucleaire.org/local/cache-vignettes/L120xH145/arton3601-8fac9.png

Eva Joly


Malgré l’échec de l’accord EELV-PS (voir notre analyse sur le sujet), Eva Joly reste intransigeante sur la sortie du nucléaire : "Ce n’est pas une position de principe, mais un impératif et nous pouvons décider ensemble et dès demain d’éloigner définitivement ce péril". Elle plaide pour une fermeture du dernier réacteur à échéance 2030, sans extension de durée de vie. "On ne pourra pas à la fois investir 60 milliards d’euros pour prolonger la durée de vie des réacteurs et développer en même temps les énergies renouvelables". EELV propose de créer 500 000 nouveaux emplois d’ici 2020 grâce à une transition énergétique reposant sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, tout en luttant contre la précarité énergétique.


Pour remédier à la perte d’emplois dans le nucléaire, EELV propose de créer une filière industrielle dans le démantèlement.


Eva Joly a apporté son soutien à la Charte pour un Monde Vivable, qui pose comme objectif le désarmement nucléaire mondial, par la renonciation à l’usage et à la prolifération de l’arme nucléaire.


http://evajoly2012.fr/

 

 

 

Nouveau Parti Anticapitalistehttp://groupes.sortirdunucleaire.org/local/cache-vignettes/L120xH145/arton3605-39303.jpg

Philippe Poutou

 

Le Nouveau Parti Anticapitaliste se prononce sans ambigüité pour une sortie du nucléaire "en dix ans maximum", scénario à l’appui, dans la perspective d’une transition énergétique plus globale.


Pour autant, il estime nécessaire de rendre justice aux travailleurs du nucléaire, et propose l’embauche en CDI de tous les sous-traitants. Il souhaite la mise en place d’"un vrai service public de l’électricité, débarrassé de l’énergie nucléaire, cogéré par les salariés et les usages". Le NPA est évidemment opposé à ITER, à l’EPR et aux projets d’enfouissement de déchets nucléaires.


Le NPA plaide par ailleurs pour un désarmement unilatéral de la France.


http://poutou2012.org/

 

 

 

Front de Gauchehttp://groupes.sortirdunucleaire.org/local/cache-vignettes/L120xH145/arton3604-d3c61.jpg

Jean-Luc Mélenchon


L’évaluation de Jean-Luc Mélenchon s’est avérée plus difficile que pour les autres candidats, dans la mesure où le Front de Gauche réunit deux partis qui montrent de grandes différences culturelles sur l’environnement en général, et le nucléaire en particulier.


Le Parti de Gauche a une position parfaitement claire sur la sortie du nucléaire, inspirée du scénario Négawatt et détaillée dans la proposition n°101 « organiser la sortie planifiée de l’électronucléaire ». Ce texte prévoit une décision immédiate de sortie progressive du nucléaire, par non-renouvellement des réacteurs et arrêt des programmes en cours, avec toutefois, en parallèle, l’élaboration d’un scénario de sortie très rapide mobilisable en temps de crise.

 

En revanche, le Parti Communiste, en tant que soutien de longue date de tous les programmes atomiques, pose comme principe que le nucléaire n’est plus dangereux dès lors qu’il n’est plus capitaliste. Pierre Laurent, premier secrétaire du Parti Communiste, plaide pour "un nucléaire sécurisé, 100 % public, dans un mix énergétique rééquilibré" .

 

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche et lui-même partisan de la sortie du nucléaire, ne fait pas mystère de cette opposition : « C’est vrai que c’était une réelle difficulté entre nous. Même dans nos partis : une minorité dans le Parti de gauche n’est pas d’accord sur l’urgence de la sortie du nucléaire et une minorité au Parti communiste n’est pas favorable au nucléaire, même sécurisé et public », déclarait-il pour TerraEco en octobre dernier.

 

La position médiane adoptée par le Front de Gauche consiste à demander la tenue d’un débat national suivi d’un référendum, pour laisser aux citoyens le soin de trancher et inscrire le résultat dans la Constitution. « Des questions si sérieuses ne peuvent être traitées aussi rapidement et être mêlées à des accords électoraux », argumente Pierre Laurent. Pour Jean-Luc Mélenchon, « le référendum n’est pas une solution au rabais. Ce sera une grande première, il n’y a jamais eu de débat public sur le nucléaire en France ». Pour Corinne Morel-Darleux, secrétaire nationale du Parti de Gauche, « On a toutes les cartes en main pour en faire un beau moment d’éducation populaire, de débat argumenté et de démocratie directe. » Le Front de Gauche plaide également pour « la mise en place d’un plan de financement pour la sobriété et l’efficacité énergétiques et pour la diversification des sources d’énergie ».


Le consensus est total quant au devenir des travailleurs du nucléaire. Le Front de Gauche prévoit par ailleurs la création d’un « pôle 100% public de l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total ».

 

Le Parti de Gauche propose de réduire les dépenses liées à la dissuasion nucléaire, notamment aérienne. Quant au PCF, il a toujours été un fervent partisan du désarmement nucléaire. Le programme du Front de gauche va donc dans le sens de la dénucléarisation militaire. Pourtant, le candidat Mélanchon, comme le souligne à juste titre Armes nucléaires STOP, n’est pas vraiment sur la même ligne. Invité le 7 mars dernier de l’émission "Expliquez-vous" sur Europe 1, il estimait "être partisan d’une défense nationale, [en tant que] partisan de l’indépendance de la France. [...] Je pense que nous avons une défense nationale qui peut être efficace et qui l’est déjà, qui peut être encore plus efficace qui doit s’appuyer davantage dur l’implication populaire, mais dedans il y a la dissuasion nucléaire, donc faut assumer. Un merci à nos amis d’Armes nucléaires STOP pour leur vigilance !

 

http://www.placeaupeuple2012.fr/

 

Quant aux autres, ou ils sont pro ou ils s'en foutent ... Ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi - dans Environnement
commenter cet article

commentaires