Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Relai d'informations dans la protection animale, l'écologie mais aussi les injustices sociales, l'atteinte aux libertés. Chaque jour nous rappelle que l'homme n'est pas seulement un loup pour l'homme, c'est aussi un prédateur pour toute la création ...
  • Contact

Recherche

Archives

6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 08:22

Un pied de nez à tous ces gens qui laissent ici des commentaires injurieux, truffés de fautes et à la limite du compréhensible. Vont-ils arriver à comprendre la teneur de cet article ? Pas sûr ...


Une chose certaine, c'est que le vent tourne en Catalogne et qu'à l'heure où des villes françaises remettent au goût du jour, on ne sait par quelle lubie, ces spectacles ringards et dégradants où l'on tue juste pour le plaisir, les catalans font la démonstration de leur opiniatreté et jouent, eux,  la modernité. Les communes françaises manqueraient-elles furieusement d'imagination ?


Et même si la vote du 14 devait pencher dans le mauvais sens, un vent de liberté souffle pour les taureaux en Catalogne. Rien ne sera plus pareil à présent et croyez-moi, les catalans ne sont pas près de lâcher ...

 

Source : Le blog d'Isabel Marcoux,


 

PEU D'AFICION AVANT LE GRAND DEBAT....

(El País ) MAIOL ROGER

 

A l'heure où le Parlement Catalan doit décider de supprimer ou non les corridas, la Monumental de Barcelone ne remplit même pas la moitié de sa capacité au cours de la grande corrida de dimanche. Quel chagrin ... ! Et pourtant c’était un « cartel de premier choix »  Oh ... ! Et l'élevage, de ceux qui sont bénis et si appréciés par les toreros modernes : des jeunes taureaux avec manque de prestance, nobles et bons comme un morceau de pain . Et le public ? Heureux, facile, applaudissant pour rien,  généreux et ignorant des règles les plus élémentaires qui régissent ce spectacle. Mauvais, de très mauvais augure pour l'avenir. Parce que le problème n’est pas seulement sur le droit d'aller ou de ne pas aller aux corridas, ce qui devraient toujours être respecté, mais sur la qualité du spectacle, qui permettrait le maintien d'une « aficion »  exigeante  et durable. Ce qui semble clair, c'est que les fans catalans ont fui les arènes, ils doivent avoir leurs raisons, mais les taurins préfèrent blâmer seulement les  politiciens.

 

La suite ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi - dans Tauromachie
commenter cet article

commentaires